Sparagna e il natale popolare

Sparagna et le noël populaire

Le patrimoine des chants de Noël populaires a des racines anciennes dans chaque région d’Italie, où il revêt des formes différentes selon les dialectes, les traditions et les rythmes typiques de sa zone culturelle de référence. Avec le renouveau de la musique folk au début des années 1960, ce répertoire liturgique, qui n'avait jamais complètement disparu, commence à être rassemblé et reproduit à travers de nouvelles modalités. Toutefois sa survie est constamment menacée par la percée des Christmas song dans l'univers des médias. Depuis les années 1980, Ambrogio Sparagna (1956) consacre une partie importante de son activité de chercheur et de musicien à explorer les traditions régionales, reproposant des chants qui accompagnent encore souvent les neuvaines et célébrations liturgiques des Alpes jusqu’à la Sicile. À partir du Latium et de l'Italie centrale, son travail de revitalisation s'est étendu d'abord au Sud, puis aux régions septentrionales, grâce à l'implication de véritables interprètes issus des différentes traditions qui ont participé à l’Italian Popular Orchestra. Cette formation inédite réside à l'Auditorium Parco della Musica à Rome et met en scène chaque année pour les fêtes de Noël (depuis 2008) La Chiarastella, un événement culte consacré au Noël populaire. Parmi ces versions, en plus de reprendre des morceaux de la tradition classique (par exemple, la Pastorale de Donizetti), remarquons l'œuvre pionnière de Saint Alphonse Marie de Liguori, à laquelle Sparagna a souvent ajouté des musiques inédites.