Se telefonando

Se telefonando - Chansons d’Ennio Morricone

Pour les quatre-vingt-dix ans du Maître Ennio Morricone, nous avons préparé une playlist qui met en lumière son œuvre en tant qu’auteur de chansons. En effet, au début de sa carrière artistique, outre l’écriture de musiques de film, Morricone a beaucoup travaillé comme arrangeur et compositeur de chansons, collaborant notamment avec des artistes liés à la RCA de Rome. La plupart du temps, il s'agissait de morceaux destinés à rejoindre la bande-son de films, par exemple Tra tanta gente, Nicole, Nel corso, Canzone della libertà, La tua stagione, Angel face. Mais d’autres chansons voyaient le jour d'une manière totalement originale et sans lien avec une éventuelle occasion cinématographique. Et souvent, c'est justement dans ces cas-là que Morricone s’amusait à se lancer dans des expériences : pensez au bruit en toile de fond de Pel di carota de Rita Pavone, à l'étude des harmonies qui se croisent et se poursuivent dans Se telefonando de Mina, aux citations populaires de È tutta robba mia de Luisa [De Santis] et Gabriella [Ferri], aux dissonances de Nel Corso de Gino Paoli, qui découlent de sa pratique de compositeur de musique contemporaine. Mais il y a aussi des mélodies pures, toujours construites avec élégance et rigueur, comme dans Il ragazzo di ghiaccio de Dino ou dans Faccio finta di dormire d'Edoardo Vianello, que le Maître écrivait sous le pseudonyme de Dansavio, un nom qu’il emprunta aussi pour signer quelques bandes-son.