La révolte de 1968

La révolte de 1968

En Italie, la chanson politique entre dans la modernité avec les mouvements de révolte de 1968, qui non seulement récupèrent et amplifient le répertoire de la Résistance mais qui stimulent aussi la création de nouvelles chansons chez des auteurs engagés et non. Nombreux parmi eux sont ceux qui proviennent de l’expérience du Nuovo Canzoniere Italiano. Cette anthologie comprend certains des principaux chants de protestation de cette époque, déclinés autour de la contradiction entre le « politique » et le « personnel », l’exploitation au travail, la condition ouvrière et estudiantine.