DIALECTES ET FOLKLORE

DIALECTES ET FOLKLORE

L’Italie possède un large éventail de chants régionaux qui témoignent des traditions véhiculées par des dialectes qui existent encore en grande partie de nos jours. Le folklore, dans une version édulcorée et vidée de nombreuses caractéristiques territoriales, a été au centre de la politique culturelle du régime fasciste, puis il s’est virtuellement éteint au début des années 60, à l’époque du miracle économique. Disparues les conditions historiques et sociales qui le rendaient possible, ce patrimoine est récupéré sous la forme de revival et est reproposé au cours d’occasions particulières : spectacles, festivals, disques et programmes radio-télévisés. On apprécie d’une part la diversité culturelle que ces traditions expriment, jusqu’à les englober dans un plus vaste projet politique d’opposition. D’autre part on les falsifie, en les transformant radicalement avec des sonorités, des voix et des arrangements tout à fait invraisemblables. Après des décennies de silence, on assiste dans les années 90 à un regain d’intérêt pour le folklore authentique, du moins dans les intentions : on ne recherche plus ni l’approche philologique ni son opposé, c’est-à-dire son arrangement selon la logique de la chanson commerciale – qui ne bénéficie plus de la faveur du public. A l’ère du numérique, le folklore n’est plus perçu en termes d’opposition à la culture hégémonique mais comme une ressource et une option différente par rapport au paysage sonore dominant. Parmi les phénomènes les plus significatifs il faut remarquer le revival de la pizzica du Salento, autour duquel s’est développé un mouvement culturel aux proportions internationales. Certaines niches se sont adaptées aux nouvelles technologies, depuis la tradition des troubadours jusqu’aux bals populaires. Cela est particulièrement vrai dans le Midi : en Calabre (la région leader pour les disques vendus sur les stands des marchés), Sicile, Sardaigne, Campanie et dans les Abruzzes, la chanson dialectale conserve un « noyau dur » qui dessine un genre pas proprement folklorique mais plutôt « populaire-urbain-moderne » contenant souvent des doubles sens, des éléments nostalgiques, sentimentaux et religieux et où il n’est pas rare de trouver une certaine indulgence envers les délinquants et tout ce qui est hors la loi.
PLAYLISTS

Articles 17 à 24 sur un total de 162

par page

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Articles 17 à 24 sur un total de 162

par page

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5