DIALECTES ET FOLKLORE

DIALECTES ET FOLKLORE

A défaut d’une langue nationale, qui n’est assimilée difficilement qu’au début du XXe siècle et qui n’est pas entièrement comprise jusqu’au début de l’âge moderne (les années 50), la chanson se développe principalement sous une forme dialectale, reflet des multiples répertoires folkloriques accumulés au cours des siècles. Le grand nombre de dialectes parlés en Italie correspond à la forte fragmentation linguistique et culturelle et c’est pour cette raison qu’en Italie, contrairement aux autres nations, on ne peut pas parler d’une seule tradition populaire mais plutôt de traditions reliées entre elles et qui s’étendent même au-delà des frontières. Des distances immenses séparent par exemple le Sud méditerranéen du Nord européen et la balade piémontaise présente plus d’affinités avec le folklore anglo-écossais qu’avec celui sicilien. Les villotte frioulanes, les cantilènes de la Vénétie, les stornelli toscans et les nenie méridionales ont nourri l’inspiration d’auteurs et de compositeurs de profession pour forger un vaste répertoire dialectal compréhensible par toutes les populations des différentes régions, mettant ainsi au goût du jour un répertoire qui s’était perpétué depuis des siècles en utilisant des formes et des contenus de la culture de masse naissante. Pendant le Fascisme ce répertoire s’enrichit suite à la politique culturelle du régime qui voulait vanter la vie à la campagne et la spécificité des dialectes, alors qu’il s’agissait d’une gigantesque opération de « nationalisation » du folklore destinée à niveler les différences au nom de « l’italianité » Les chansons qui exaltent le sentiment nationaliste furent une réponse aux modes françaises qui régnaient dans les tabarin (cabarets). C’est grâce aussi au théâtre, qui vantait une longue tradition dialectale, et au cinéma qui rendit populaire de nombreux dialectes, que s’affirmèrent le dialecte romain, le florentin, le lombard, le vénitien, le sicilien, le piémontais et le génois (le napolitain représente un chapitre à part). Après la Seconde Guerre Mondiale, la chanson dialectale se développera séparément de la chanson en italien, forte de son propre marché, de son propre public et de ses propres spectacles.
PLAYLISTS

Articles 17 à 24 sur un total de 57

par page

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Articles 17 à 24 sur un total de 57

par page

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5