Pasqualino Maraja

Pasqualino maragià

Auteurs: Franco Migliacci (paroles) – Domenico Modugno (musique)

Interprète d’origine: Domenico Modugno

Ce n'est pas l'Inde de Salgari, ni de Kipling, encore moins celle des grandes religions sources d’influence de la culture hippie. Celle que chante Modugno est une Inde de la fin des années cinquante, aux forts airs de Naples et représentée comme telle, entre ironie et affection. Car la chanson exotique revient à la mode pendant l’après-guerre, après avoir régné dans les années vingt, se nourrissant de stéréotypes sur le plan musical et dans un décor souvent à la limite du genre comique. Toutefois, l'histoire mise en musique par Monsieur Volare l'année de son succès à Sanremo s'inspire d'un fait réel : un jeune médecin, fruit de la bonne bourgeoisie urbaine, rencontre une charmante princesse en vacances à Capri, ils tombent amoureux et le médecin s’envole pour l’Inde afin de demander sa main au Maharaja son père. En octobre 1957, le mariage est célébré sous le regard des paparazzis. Pour que l'histoire colle mieux au plus éculé des clichés, la chanson transforme le médecin en pizzaiolo qui, tel un véritable missionnaire du goût, vivra heureux en enseignant aux Indiens l'art du plat napolitain par excellence. Parmi les interprétations successives, celle de Renato Carosone et celle de Mina se distinguent ainsi que, plus récemment, la version des Blue Dolls, tandis qu'à l'époque le morceau était repris par la chanteuse bulgare Nora Nova.

Pasqualino Maraja
Informations complémentaires
Informations complémentaires
Année 2012-09-04
Artiste Domenico Modugno
Album Domenico Modugno
Maison de disques CNM